MOT DE BIENVENUE

Bonjour à tous,

Nous vous souhaitons la bienvenue sur le nouveau site de l’Association de Ringuette de Longueuil-St-Hubert.

L’Association de Ringuette de Longueuil-St-Hubert est un organisme sportif féminin sans but lucratif qui a pour but d’encourager, de promouvoir et de superviser le développement de la ringuette sur son territoire. 

Nous sommes présents sur les réseaux sociaux, suivez-nous sur Facebook.

Au plaisir de vous voir!

CONSEIL D'ADMINISTRATION 2022-2023

Présidente

Stéphanie Dorais

presidente@ringuettelsh.com

Vice-Président

Jean-Simon Marier

Trésorier

Francis Grenier

Tresorier@ringuettelsh.com

Registraire des glaces

Marie-Lyne Fortin

Secrétaire

Charlotte Biltz

Registraire

Christian Laforêt

registraire@ringuettelsh.com

Directrice des communications et publicité

Karine Faucher

Directeur des équipements

Yves Traversy

Directeur promotion et projets spéciaux

Guillaume Picard

Directeur des entraîneurs

Hugo Dalpé

Directeur du développement*

Daniel Desève

Directeur des officiels majeurs et mineurs*

Catherine Deveau

Président du comité du tournoi*

Josée Croteau
Geneviève St-Onge

*membres non-votant

 

Coordonnées: Centre sportif Gaétan Boucher, 3850 rue Edgar, Saint-Hubert, Québec, J4T 3C8.

Information générale: presidente@ringuettelsh.com

C’EST QUOI LA RINGUETTE?

La ringuette est un sport de glace féminin qui se joue avec des patins, des bâtons droits et six joueuses dans chacune des deux équipes. Les joueuses ont pour objectif de marquer des buts en lançant un anneau de caoutchouc dans les filets placés à chaque bout de la patinoire pendant des périodes de jeu chronométrées. Il n’y a pas de contact physique intentionnel, et les règlements font de la ringuette un sport très ouvert et fort dynamique.

Comment ça se joue?

Nous utilisons un anneau et un bâton droit
L’anneau est vide et il est en caoutchouc. Les bâtons ne sont pas des bâtons de hockey recyclés. Plusieurs compagnies produisent des bâtons de ringuette qui ont des bouts effilés, munis d’embouts d’acier, d’aluminium ou de plastique. Il y en a divers types, de poids et de flexibilité différents.

Nous jouons à 5 contre 5, plus les gardiens de but
En général, les équipes se composent de 11 à 17 joueuses, dont six sont sur la glace en même temps, à savoir un gardien de but, deux défenseurs, un centre et deux avants.

Nous devons passer l’anneau à chaque ligne bleue
Les joueurs ne peuvent pas transporter l’anneau au-delà d’une ligne bleue, que ce soit dans une direction ou dans l’autre. Pour lui faire franchir la ligne bleue, le joueur doit faire une passe à un coéquipier. Ce dernier a le droit de patiner en avant du porteur de l’anneau, et de se trouver au-delà de la ligne bleue avant que l’anneau ne la franchisse.

Nous ne pénétrons jamais dans la zone du gardien
Si l’anneau s’immobilise sur le périmètre de cette zone ou à l’intérieur de celle-ci, le seul joueur qui a le droit de le toucher est le gardien de but. En général, le gardien de but ramasse l’anneau et le lance à un coéquipier. Le gardien de but dispose de cinq secondes pour faire sortir l’anneau de sa zone.

Nous disposons de 30 secondes pour effectuer un tir
Une fois qu’elle a pris possession de l’anneau, une équipe dispose de 30 secondes pour effectuer un tir au but. Si ce délai expire, une sirène retentit et l’anneau est attribué à l’autre équipe.

Nous jouons à 3 contre 3 dans les zones offensives
Vous remarquerez que des lignes de jeu libre (de petites lignes rouges en haut des cercles) sont tracées sur la patinoire. Entre cette ligne et l’extrémité de la patinoire, le jeu se joue à 3 contre 3. Les joueurs peuvent permuter en entrant et sortant des zones de jeu libre, ce qui produit beaucoup de mouvement et engendre de la créativité.

Nous portons de l’équipement protecteur
Les joueurs doivent porter un protège-cou, des coudières et des genouillères, des protège-tibias, ainsi que de l’équipement protecteur des hanches et du coccyx. Le port du casque avec protecteur facial intégral est obligatoire. Ces protecteurs faciaux doivent être munis de barres triangulaires ou horizontales qui empêchent le bâton d’y pénétrer.

Il n’y a pas de mise en échec intentionnelle
En ce qui concerne les contacts physiques, la ringuette prône l’absence de contact corporel. Les joueurs qui provoquent un contact corporel excessif avec un autre joueur, qui frappent trop haut sur le bâton adverse, qui font trébucher leur adversaire, le frappent ou causent de l’obstruction, écopent d’une pénalité.

Source: Ringuette Canada